Chasseur de biens immobiliers, un métier de plus en plus populaire en France

Par manque de temps ou de connaissances du marché immobilier, un client acquéreur peut tout à fait s’adresser à un chasseur immobilier pour accéder au bien qu’il recherche. Qui est ce professionnel de l’immobilier dont le métier est en vogue depuis quelques années ? En quoi se démarque t-il de celui d’agent immobilier ? Quelles compétences doit-il posséder pour se positionner au plus près des besoins de l’acquéreur ? Décryptage d’un métier dont la popularité monte en flèche dans l’Hexagone.

1. Qu’est-ce qu’un chasseur de biens immobiliers ? #

Le chasseur de biens immobiliers, aussi appelé chasseur d’appartements, est un professionnel de l’immobilier qui se place du côté de l’acheteur. Ce dernier peut être un particulier, une personne morale comme une SCI (société civile immobilière), ou une entreprise. La mission de ce professionnel est de trouver le bien recherché à la place de son client “acquéreur” en représentant ses seuls intérêts.

  • Le chasseur immobilier travaille pour l’acheteur, contrairement à l’agent immobilier qui a pour client le vendeur du bien. Il recueille le besoin de l’acquéreur et affine avec lui les caractéristiques du futur bien immobilier et du projet recherché : budget, localisation, surface, investissement etc. Ainsi, il réalise pour son client une recherche sur-mesure.

  • Grâce à des partenariats noués avec des agents immobiliers, des mandataires immobilier ou des notaires, il est capable de proposer à son client des biens exclusifs qui ne sont pas toujours visibles sur le marché immobilier pour les particuliers.

  • Le chasseur d’appartements se charge de toutes les étapes qui suivent la recherche d’un bien : organisation de visites, négociation du prix avec le vendeur, démarches administratives, signature de l’acte authentique, etc. Grâce à sa fine connaissance des prix pratiqués sur le marché immobilier, il permet au client acquéreur d’obtenir le bien au meilleur prix, l’accompagne tout au long de son projet d’achat immobilier et le conseille dans chacune de ses décisions.

2. Comment devenir chasseur de biens immobiliers ? #

Le chasseur de biens immobiliers est un agent immobilier ou un mandataire immobilier soumis à la loi Hoguet du 2 janvier 1970 qui prévoit que l’intermédiaire en transactions immobilières doit obligatoirement posséder une carte professionnelle d’agent immobilier ou de négociateur immobilier. Ainsi, pour exercer, un professionnel doit :

  • Etre titulaire de la carte professionnelle de transaction immobilière délivrée par la CCI (Chambre de Commerce et d’Industrie) : la carte T (carte de transaction immobilière) ;

  • Posséder une garantie financière avec détention de fonds ;

  • Souscrire à une assurance de responsabilité civile professionnelle ;

  • Etre immatriculé au RCS (Registre du Commerce et des Sociétés).

Pour obtenir la carte T, il est nécessaire d’être diplômé d’un BTS professions immobilières ou d’une licence dans le domaine économique, juridique ou commercial. Toutefois, la carte T peut être délivrée sans diplôme, à condition de justifier d’au moins dix ans d’expérience professionnelle dans une agence immobilière titulaire de la carte professionnelle.

La pratique du métier est possible sans la carte T avec le statut de mandataire immobilier en agissant pour le compte d’un agent immobilier ou d’un réseau de chasseurs immobiliers détenteur de la carte professionnelle.

Sous quel statut exercer le métier de chasseur immobilier ?

Le chasseur immobilier peut exercer sous le statut d’agent commercial indépendant autonome, nécessitant un statut d’auto-entrepreneur dès le démarrage de son activité. Son chiffre d’affaires annuel est alors plafonné à 32.900€ hors taxes. Il peut aussi choisir le statut d’agent commercial travailleur non salarié (TNS), et dans ce cas, son chiffre d’affaires n’est pas plafonné.

3. Chasseur d’appartements : un expert de l’immobilier avec un fort sens de la relation client #

En tant que véritable professionnel de l’immobilier, le chasseur de biens possède à la fois des qualités professionnelles et humaines. Passionné par la recherche immobilière, il a un goût prononcé pour le service et la satisfaction client.

Il connaît très bien le secteur géographique d’intervention #

Ce professionnel possède une parfaite connaissance du territoire sur lequel il est implanté. Les caractéristiques géographiques et économiques de la région n’ont pas de secret pour lui. Ainsi, il est à même de renseigner le client acquéreur sur les prix pratiqués sur le marché immobilier local ou l’existence de commerces, d’écoles et de transports dans toute la zone de chasse.

Il dispose d’un solide réseau de partenaires #

Le chasseur immobilier bénéficie d’un solide réseau professionnel composé d’acteurs du marché de l’immobilier : notaires, agences, marchands de biens, promoteurs, syndicats de copropriété, etc. Ce vaste réseau lui permet de proposer aux clients acquéreurs des biens en exclusivité. Il peut aussi s’appuyer sur ce réseau pour accompagner ses clients après la signature de l’acte : emménagement, travaux, etc.

Il est à l’écoute et orienté client #

Le chasseur immobilier se positionne comme un véritable partenaire pour ses clients. Sa véritable valeur ajoutée réside dans l’écoute de leurs besoins, le conseil et la relation de confiance qu’il entretient avec eux.

Au plus près des besoins de l’acquéreur, le métier de chasseur immobilier se développe rapidement en France depuis les années 2000-2010. Avec un marché de l’immobilier qui se densifie, notamment dans les grandes villes, et un engouement toujours plus fort pour les services, la profession a encore de beaux jours devant elle.



  • Quelle est la différence entre un réseau immobilier et une agence immobilière?

    Quelle est la différence entre un réseau immobilier et une agence immobilière?

  • Devenir agent commercial en immobilier, quelles sont les différentes formations?

    Devenir agent commercial en immobilier, quelles sont les différentes formations?