Comment devenir agent immobilier sans diplôme ?

Secteur porteur, professions diversifiées, perspectives d’évolution… L’immobilier est un domaine attractif. Parmi les nombreux métiers du secteur, l’un des plus connus est celui d’agent immobilier. Ce professionnel joue le rôle d’intermédiaire entre un acheteur et un vendeur dans le cadre de transactions de biens immobiliers. Quelles conditions faut-il réunir pour exercer cette profession ? Peut-on envisager de devenir agent immobilier sans diplôme ? Quel parcours choisir ? Sous quel statut exercer ? Autant de questions auxquelles nous répondrons.

1. La carte professionnelle, indispensable pour exercer le métier d’agent immobilier #

La carte professionnelle, appelée également carte de transaction ou carte T, est indispensable pour exercer la profession, encore très réglementée. Délivrée par la CCI (Chambre de Commerce et de l’Industrie), elle est nécessaire pour effectuer des transactions, des activités de gestion immobilière, d’achat, de vente, de location de fonds de commerce, etc. Valable pour une durée de 3 ans et renouvelable, les conditions pour l’obtenir sont les suivantes :

  • Etre diplômé d’Etat d’un niveau égal ou supérieur à 3 années d’études après le baccalauréat dans une filière économique, juridique ou commerciale, ou d’un BTS ou DUT Professions immobilières ou comptabilité-gestion. Une expérience professionnelle acquise auprès d’une agence immobilière titulaire de la carte professionnelle peut remplacer le diplôme ;

  • Présenter un extrait de casier judiciaire (bulletin n°2) attestant qu’il n’existe pas d’incapacité ni d’interdiction d’exercer ;

  • Disposer d’une garantie financière, indispensable pour les agents immobiliers qui détiennent des fonds pour leurs clients ;

  • Souscrire à une assurance de responsabilité civile professionnelle ;

  • Être enregistré au RCS (Registre du Commerce et des Sociétés).

2. Devenir agent immobilier sans diplôme #

Sans diplôme, il est tout à fait possible d’exercer le métier d’agent immobilier dans une agence immobilière ou au sein d’un réseau de mandataires. Voici comment :

* Par l’expérience professionnelle : #

L’expérience professionnelle peut pallier le manque de diplôme. Le fait d’avoir travaillé plusieurs années auprès d’un agent immobilier titulaire d’une carte professionnelle donne accès à la carte T. Ainsi, il est possible de demander une carte d’agent immobilier :

  • Après 3 ans en agence immobilière, à condition de posséder au moins un niveau baccalauréat ;

  • Après 4 ans en disposant d’un statut cadre ;

  • Après 10 ans sans statut cadre et sans niveau baccalauréat.

* Par la formation : #

L’expérience terrain et/ou des formations permettent d’accéder à la profession d’agent immobilier. Avec de la volonté et une bonne organisation, il est tout à fait possible de :

  • Valoriser l’expérience professionnelle acquise dans l’immobilier via un VAE (Validation d’Acquis d’Expérience). Celle-ci s’adresse à tous les salariés non diplômés ayant travaillé 3 ans en agence immobilière. Si l’expérience professionnelle a été acquise dans un autre secteur que l’immobilier, les candidats à la profession peuvent valider une VAE en s’assurant que le diplôme visé permet d’obtenir la précieuse carte T. Souvent plus longue, cette voie permet de ne pas avoir à reprendre ses études ;

  • Se former par correspondance. Il est possible d’opter pour un BTS, une licence professionnelle, ou tout autre diplôme figurant au RNCP (Répertoire National des Certifications Professionnelles), et ce tout en travaillant. Le choix de formations est de plus en plus vaste et offre une grande flexibilité ;

  • Faire le choix de l’alternance. Bon nombre d’agences immobilières emploient des personnes en contrat d’apprentissage ou de professionnalisation. La formation la plus courante est le BTS Professions Immobilières. Cette méthode d’apprentissage permet d’associer théorie et pratique tout en percevant une rémunération.

3. Agent immobilier indépendant ou salarié ? #

Au sein de la profession d’agent immobilier, il existe une variété de statuts. Soumis à la loi Hoguet du 2 janvier 1970, l’agent immobilier peut exercer comme :

  • Indépendant. L’agent immobilier peut travailler pour son propre compte avec un statut d’auto-entrepreneur. Il peut même créer son agence immobilière aux côtés de salariés ou de mandataires ;

  • Agent commercial immobilier ou mandataire indépendant en immobilier. Il permet aux mandataires qui ne disposent pas de carte professionnelle d’utiliser celle d’un agent immobilier, de manière indépendante. Ainsi, le mandataire exerce au nom et pour le compte de l’agent immobilier. Il peut travailler au sein d’une agence immobilière ou d’un réseau de mandataires.

  • Négociateur immobilier salarié. Il travaille pour le compte de l’agent immobilier et utilise sa carte professionnelle. Il possède le statut de salarié et est lié à son employeur par un contrat de travail.

L’expérience professionnelle peut donc compenser le manque de diplômes et permet d’obtenir la carte professionnelle, précieux sésame pour exercer le métier d’agent immobilier. Toutefois, compléter ses connaissances acquises sur le terrain par une formation reste le moyen le plus efficace pour connaître les différentes thématiques du secteur et booster son employabilité.



  • Comment devenir un stratège commercial en immobilier ? 4 astuces pour y parvenir

    Comment devenir un stratège commercial en immobilier ? 4 astuces pour y parvenir