Devenir agent commercial en immobilier, quelles sont les différentes formations?

Recherche de biens à louer ou à vendre, conseils aux vendeurs ou aux acquéreurs, suivi des transactions immobilières… Autant de missions confiées à l’agent commercial en immobilier. La profession attire de nombreux candidats qui souhaitent s’investir dans le secteur de l’immobilier avec un statut d’indépendant et une rémunération confortable. Comment devenir agent commercial en immobilier ? Quelles sont les meilleures formations pour acquérir les compétences indispensables à la profession ? Décryptage.

1. Quel est le rôle de l’agent commercial en immobilier ? #

Un agent commercial en immobilier est un professionnel dont la mission principale est de conclure une transaction immobilière. Aussi appelé négociateur immobilier, il joue un rôle d’intermédiaire entre un acheteur et un vendeur et utilise différentes techniques de vente pour permettre à l’acquéreur et au vendeur de tirer tous deux parti de la vente.

  • Il intervient lors de l’estimation du prix de vente du bien et jusqu’à la signature du compromis de vente. Ainsi, il conseille le vendeur sur la réelle valeur du bien en fonction de sa localisation, du marché de l’immobilier local et de ses atouts ;

  • Il est en charge de la rédaction et de la publication d’annonces immobilières qu’il diffuse auprès de son réseau et de potentiels acheteurs ;

  • Il organise des visites et tente de conclure une vente en présentant aux acquéreurs potentiels les différentes qualités d’un bien ;

  • Il intervient sur la partie juridique et se charge de réunir les pièces légales : permis de construire, diagnostics, bilans énergétiques, etc.

  • Il accompagne les acquéreurs dans la constitution de leur dossier d’achat et se rend disponible pour l’acheteur et le vendeur jusqu’à la conclusion de la vente.

2. Comment devenir commercial en immobilier ? #

Pour devenir conseiller immobilier sous le statut d’agent commercial, il n’existe aucun diplôme obligatoire. Le professionnel doit simplement être inscrit au RSAC (Régime Spécial des Agents commerciaux) après avoir signé un contrat avec une agence immobilière ou un réseau immobilier, titulaire de la carte professionnelle. Toutefois, une formation spécialisée est un véritable plus pour se démarquer de la concurrence, percevoir une meilleure rémunération et acquérir toutes les compétences nécessaires à l’exercice de ses fonctions.

Les différentes formations #

Ainsi, différentes voies permettent d’accéder au métier d’agent commercial immobilier :

  • Après le baccalauréat et après plusieurs années d’expérience professionnelle dans l’immobilier, notamment après avoir suivi une formation proposée au sein d’une agence immobilière ;

  • Après un Bac +2 de type BTS, DUT ou DEUST : il est possible de suivre une formation spécifique à l’immobilier de type BTS ou DEUST professions immobilières, ou une formation dans le domaine commercial ou juridique ;

  • La VAE (la Validation des Acquis de l’Expérience) permet d’accéder à un BTS professions immobilières après au moins un an d’expérience professionnelle dans le domaine immobilier ;

  • Après un Bac +3 : une licence professionnelle transactions et gestion immobilière ou activités juridiques en métiers du droit de l’immobilier permet d’accéder au métier d’agent commercial en immobilier ;

  • Après un Bac +5 : un Master en gestion de patrimoine, en droit de l’immobilier ou encore en urbanisme et construction est la formation la plus poussée pour approfondir ses connaissances en immobilier ;

  • La formation privée : l’ICH (l’Institut de la Construction et de l’Habitat) et l’ESPI (l’Ecole Supérieure des Professions Immobilières) proposent des formations de 3 à 5 ans pour préparer au métier d’agent commercial en immobilier ou de négociateur immobilier ;

  • La formation loi ALUR : depuis le 1er avril 2016, les titulaires d’une carte professionnelle ont une obligation de formation continue d’une durée minimale de 14 heures par an, pendant 3 ans. Cette formation peut être dispensée dans un organisme de formation ou au sein de l’entreprise.

Sous quel statut juridique exercer ? #

Se questionner sur la meilleure formation au métier d’agent commercial immobilier, c’est aussi se poser la question du statut juridique à choisir pour exercer en tant qu’indépendant. Plusieurs options s’offrent à ce professionnel :

  • L’entreprise individuelle ou l’exercice en nom propre qui lui permet d’exercer son activité en son propre nom. C’est le statut le plus répandu chez les agents commerciaux en immobilier ;

  • L’EIRL (Entreprise Individuelle à Responsabilité Limitée) : l’entrepreneur garde son statut de personne physique mais bénéficie d’avantages réservés aux sociétés. Il est particulièrement adapté aux agents commerciaux possédant 2-3 ans d’activité professionnelle ;

  • L’EURL (Entreprise Unipersonnelle à Responsabilité Limitée) : appelée aussi SARL unipersonnelle, il s’agit d’une société commerciale qui ne compte qu’un seul associé ;

  • La SASU (Société par Actions Simplifiée Unipersonnelle) : l’agent commercial immobilier peut exercer son activité par l’intermédiaire d’une société, une SAS (Société par Actions Simplifiée) constituée par un seul associé.

3. Bien choisir son mandant ! #

Pour un agent commercial immobilier, choisir son mandant revient à choisir son employeur. Il est donc primordial de bien choisir l’entreprise ou le réseau immobilier avec lequel vous souhaitez travailler. Ce choix dépend de vos exigences et de vos attentes mais aussi de la renommée et de la qualité de l’entreprise ou du réseau sur lequel vous vous appuyez.

Nous vous aidons dans le choix du meilleur réseau immobilier grâce à notre tableau comparatif. Retrouvez la liste des réseaux immobiliers existants, leurs spécificités, leur localisation et consultez les avis des mandataires sur la qualité de leur réseau.